Rechercher
  • Anthony Poix

Handball, Nationale 2 : rien n’arrête les Tigresses de Serris

Mis à jour : 12 mars 2019


L’équipe féminine du club de handball seine-et-marnais a signé un onzième succès en douze matchs qui consolide sa place de leader.

Champagne ! Face à Reims samedi, les filles de Serris, promues en Nationale 2 cette saison, ont signé un nouveau succès (35-26), le onzième en douze rencontres. Les « Tigresses », leur surnom, confirment qu’elles sont des bêtes à gagner, au point de devenir de sérieuses candidates à l’accession en N 1. Le club, leader de la poule 5, reste ainsi fidèle à sa réputation, celle de faiseur de talents chez les féminines.


Après la génération dorée de 1995-1996, avec plusieurs joueuses devenues professionnelles (Cira Lo, Fiona Carrara, Rebecca Bossavy, Kim Andretti, Justine Martel…), la nouvelle déboule avec force. Elles s’appellent Justine Plé, Aminata Konté, Émilie Esparre, Marine Letellier… Et affolent les compteurs : plus de 31 buts inscrits en moyenne. Seul le dauphin, Sainte-Maure-Troyes, qui a infligé à Serris son unique revers (18-19) le 26 janvier, suit la cadence. « Cette défaite nous a montré que nous ne sommes pas invincibles, considère la capitaine Aminata Konté, au club depuis 4 ans. Mais quand vous visez le maintien et que vous gagnez 1, 2, 3 puis 10 matchs… »


D’une petite équipe lambda à une équipe attendue...


« Être parvenu à virer en tête à ce stade de la compétition est une très belle performance pour un promu, souligne l’entraîneur Samir Messaoudi qui a fait les beaux jours de la Stella Saint-Maur. L’objectif premier était le maintien mais on est passé d’un statut de petite équipe lambda à celui d’une équipe attendue. Aujourd’hui, il est trop tôt pour dire que nous visons la montée. »


La victoire face à Reims montre en tout cas la force mentale de son équipe. « Nous avons joué la quasi-totalité de nos rencontres à 100 %, avance la pivot Émilie Esparre (32 ans) qui a inscrit 6 buts samedi. Nous sommes parvenues à surprendre un maximum d’équipes grâce à notre défense. C’est difficile de nous mettre des buts avec nos grands gabarits. La confiance est au top et nous pouvons faire encore mieux. » Au point que Serris survole la phase retour ? « L’essentiel est de ne surtout pas tomber dans une série négative, rétorque Samir Messaoudi. Nous avons négligé une fois notre place de premier en montrant de la suffisance. Ne répétons plus la même erreur. »


#serris #handball #nationale2

0 vue

©2019 by Anthony Poix. Proudly created with Wix.com